06BP 10539 OUAGADOUGOU | +226 25 36 32 33 | secretariat@anssi.bf

Mot du directeur général

Le système d'information représente un patrimoine essentiel d’une organisation, qu'il convient de protéger. La sécurité de ce système est l’ensemble des méthodes (techniques, organisationnels, juridiques et humains) nécessaires à la mise en place de moyen visant à empêcher l'utilisation non-autorisée (le mauvais usage, la modification ou le détournement) du système d’information.

La sécurité est aussi un sujet qui bouscule des habitudes politiques, diplomatiques, économiques ou militaires. Considérée par le Burkina Faso, comme l’une des priorités nationales à travers le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES), la sécurité des systèmes d’information, ou cybersécurité, concerne désormais chacun d’entre nous.

Les applications redoutables que permet le numérique ne seront durables que si elles recueillent la confiance de leurs utilisateurs. Afin de construire une société capable de faire face à des risques grandissants, à des acteurs agiles aux techniques d’attaques de plus en plus incompréhensibles, il faut systématiquement intégrer les composantes de la sécurité numérique. Le rôle de l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) est de faciliter une prise en compte coordonnée, ambitieuse et volontariste des questions de cybersécurité au Burkina Faso.

Au-delà du confort de la vie quotidienne et de la disponibilité de ces applications devenue parties intégrantes de nos vies, l’enjeu est économique. Il est désormais vital que les entreprises se protègent des attaques informatiques afin de préserver leurs compétences, savoir-faire et avantages concurrentiels, en un mot la compétitivité et donc l’emploi.  L’impératif de cybersécurité concerne le parc informatique dans son ensemble. Vous découvrirez sur ce site comment l’ANSSI accompagne les entreprises et les particuliers en fonction de leur profil par des actions d’appui/conseil, de politique industrielle et de règlementation afin de rendre disponible des produits de sécurité et des services de confiance.

L’enjeu est également de préserver notre souveraineté et notre autonomie de décision et d’action notamment à travers la protection de l’ensemble de nos infrastructures critiques. Le développement technologique rapide associé à l’intégration systématique de moyens informatiques de plus en plus complexes et interconnectés, rendent les systèmes les plus sensibles de la Nation à la fois beaucoup plus performants et plus vulnérables.

Cet enjeu de souveraineté se traduit par la nécessité de disposer de compétences scientifiques, techniques et opérationnelles qui positionnent le Burkina Faso dans le cercle des rares pays capables d’assurer par eux même leur cybersécurité.

Enfin, l’enjeu est de protéger les particuliers en développant des actions de sensibilisation et de formation adaptées aux usages de chacun dans un monde où la cybercriminalité est en forte croissance et où il est de plus en plus difficile d’assurer la protection de ses données à caractère personnel.

Que vous travailliez dans une administration, une entreprise ou que vous vous consultiez à titre personnel, ce site a la volonté de répondre à vos questions de cybersécurité et de partager avec vous une information ciblée et accessible.

Bonne navigation !

 

Nos missions

L’ANSSI est l’autorité nationale en matière de protection des systèmes d’Information. Elle a pour mission principale d’assurer la protection du cyberespace national. Spécifiquement, elle est chargée de :

  • Réduire la vulnérabilité du cyberespace national ;
  • Gérer les incidents de sécurité ;
  • Renforcer la culture de cyber sécurité ;
  • Veiller à l’exécution des orientations nationales et de la stratégie générale de sécurité des systèmes d’information ;
  • Établir des normes spécifiques à la sécurité des systèmes d’information ;
  • Élaborer et publier des guides techniques et des référentiels ;
  • Œuvrer au développement de solutions nationales dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information et les promouvoir conformément aux priorités et aux programmes qui seront fixés par l’ANSSI ;
  • Participer à la consolidation de la formation et du renforcement des capacités dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information ;
  • Accréditer les auditeurs de sécurité des systèmes d’information et des réseaux installés sur le territoire national ;
  • Suivre l’exécution des plans et des programmes relatifs à la sécurité des systèmes d’information et assurer la coordination entre les intervenants dans ce domaine ;
  • Assurer la veille technologique dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information ;
  • Veiller à l’application de la règlementation relative à l’obligation de l’audit périodique de la sécurité des systèmes d’information et des réseaux installés sur le territoire national ;
  • Délivrer des agréments aux dispositifs et mécanismes de sécurité destinés à protéger les systèmes d’information ;
  • Coordonner aux niveaux régional et international les relations de l’agence avec ses partenaires extérieurs ;
  • Participer aux rencontres nationales et internationales sur la sécurité des systèmes d’information.

Organisation

L’ANSSI est placée sous l’autorité du Directeur Général et s’articule autour des structures suivantes :

  • La Direction Générale (DG);
  • Le Secrétariat Général (SG);
  • Les Directions techniques et administratives.

 

La Direction Général comprend :

  • Le Directeur Général ;
  • Les services rattachés à la DG que sont : le Secrétariat Particulier (SP), le Contrôle Interne (CI), le Service de la Communication et des Relations Publiques (SCRP), la Personne Responsable des Marchés (PRM) et le Service Juridique(SJ).

Le Directeur Général détient, par délégation, les pouvoirs les plus étendus pour agir au nom du Conseil d’Administration (CA).

Le Secrétariat Général comprend :

  • Le Secrétaire Général ;
  • Les services au SG sont : le Service Etudes et Planification (SEP), le Secrétariat Central (SC) et le Service de la Documentation et Archives (SDA).

Les Direction techniques et administratives comprennent :

  • La direction de la cyber sécurité, de la coordination et des relations extérieures ;
  • La direction de l’expertise, de l’audit et du contrôle des systèmes d’information ;
  • La direction des systèmes d’information ;
  • La direction financière et comptable ;
  • La direction des ressources humaines.